Selon son agent, le gardien Ivan Fedotov aurait été envoyé sur une base militaire

The Associated Press
Selon son agent, le gardien Ivan Fedotov aurait été envoyé sur une base militaire

L’espoir des Flyers de Philadelphie Ivan Fedotov, qui aurait été emmené par les forces de l’ordre en Russie la semaine dernière avant qu’il ne s’amène en Amérique du Nord, se trouverait maintenant sur une base militaire reculée du nord de la Russie, a indiqué mardi son agent.

J.P. Barry s’est entretenu avec l’Associated Press alors que les spéculations vont bon train au sujet du bien-être du gardien de but. Cette situation soulève de nouvelles inquiétudes à savoir si les joueurs russes voudront ou pourront se joindre aux équipes de la Ligue nationale de hockey qui les repêcheront cette semaine tandis que la guerre en Ukraine se poursuit.

Âgé de 25 ans, Fedotov est considéré comme le meilleur gardien du monde à ne pas évoluer dans la LNH. Les Flyers s’attendaient à ce qu’il lutte pour un poste au sein de leur formation la saison prochaine.

Fedotov a remporté la médaille d’argent avec la Russie aux Jeux olympiques de Pékin, en février, et mené le CSKA de Moscou à la conquête de la coupe Gagarine, dans la KHL.

Les Flyers l’avaient repêché au septième tour du repêchage de 2015, mais il a depuis évolué en Russie, alors que le CSKA a conservé ses droits. La LNH et la KHL n’ont pas d’entente de transferts et Fedotov a pu signer un contrat avec les Flyers en mai seulement parce qu’il n’avait pas de contrat valide en Russie pour la prochaine campagne.

CSKA, dont le nom se traduit par «Club sportif central de l’Armée», a été fondé à titre de club de hockey de l’Armée soviétique en 1946 et entretient toujours des liens avec les forces armées.

Les premiers signes de soucis pour Fedotov sont survenus vendredi. Les médias russes ont rapporté qu’il avait été pris par les forces de l’ordre à l’extérieur d’un aréna de Saint-Pétersbourg, où il tournait un documentaire en compagnie d’une équipe de tournage. Il aurait été conduit dans un centre de recrutement de l’Armée. Le site Fontaka rapporte qu’il aurait été soupçonné de vouloir échapper au service militaire obligatoire pour tous les hommes de Russie.

Alexei Ponomaryov, un avocat représentant Fedotov, a déclaré à l’agence russe RIA Novosti samedi que son client avait été conduit dans un hôpital militaire en raison d’une gastrite provoquée par le stress. Ponomaryov a ajouté que ni lui ni la famille de Fedotov n’a pu le visiter.

Le ministère russe de la Défense n’a pas commenté sur l’endroit où se trouve Fedotov. Le journal russe Sport Express a publié lundi ce qu’il prétend être des clichés de Fedotov à la base militaire de Severodvinsk, une cité navale comptant plusieurs chantiers maritimes située sur la côte nord de la Russie. Des rapports contradictoires au sujet de l’endroit où il se trouve ont cependant été publiés.

«Nous avons une politique de mobilisation qui respecte les lois, alors tout commentaire émotif serait complètement inapproprié, a déclaré  lundi le porte-parole du Kremlin Dmitry Peskov lorsque questionné sur la situation de Fedotov. Il y a certaines raisons, différentes façons qui permettent aux athlètes de reporter leur service militaire.»

La Russie comptait souscrire à la conscription pour enrôler 130 000 hommes pour un an de service militaire ce printemps. La loi permet en lieu place d’effectuer 21 mois de services publics — dans des hôpitaux, par exemple — pour ceux qui s’opposent au service militaire, mais ces demandes peuvent souvent être ignorées. En théorie, les Russes peuvent être conscrits entre 18 et 27 ans, bien que certains ne servent jamais sous les drapeaux.

Les Russes cherchent souvent à éviter la conscription par des exemptions médicales ou d’éducation. Les athlètes en font tout autant. Certains s’arrangent avec des institutions universitaires pour s’inscrire dans des programmes à distance offrant de la formation à l’année longue pendant leur carrière sportive.

Les Forces armées russes comptent également sur unités spéciales pour les athlètes de pointe qui leur permettent de continuer de participer à des compétitions pendant qu’ils effectuent leur service militaire. Le ministère de la Défense a d’ailleurs évoqué le nom de plusieurs athlètes ayant participé à divers sports des derniers Jeux olympiques et qui sont gradés.

La LNH et le directeur général des Flyers, Chuck Fletcher, ont indiqué que l’équipe était au courant et qu’ils tentaient d’en savoir plus. Aussi récemment que la semaine dernière, Fletcher s’attendait à ce que Fedotov soit du prochain camp des siens.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires