Le combat d’une mère: l’histoire de «Madame M», Michele Messina, portée à l’écran

La Presse Canadienne
Le combat d’une mère: l’histoire de «Madame M», Michele Messina, portée à l’écran

MONTRÉAL — Voici la chronique télévision de La Presse Canadienne pour la semaine du 15 au 21 mai 2022 :

Michele Messina fut au cœur d’une saga judiciaire pendant une dizaine d’années. Quand, après que ses enfants ont fui le domicile de leur père violent en Géorgie, Mme Messina a décidé de les emmener au Canada pour les protéger, elle a été arrêtée. 

Connue sous le nom de «Madame M» pour ne pas identifier ses enfants, la mère originaire de Sherbrooke, en Estrie, s’est battue jusqu’en Cour suprême pour faire face à la demande d’extradition des États-Unis. Elle était accusée de l’enlèvement de ses enfants mineurs alors que le père en avait la garde permanente. 

En 2019, «Madame M» s’est enlevé la vie dans sa cellule de la prison Leclerc à Laval.

La journaliste Marie-Hélène Rousseau a suivi toutes les étapes de ce récit troublant, qui a laissé les trois enfants de «Madame M» avec un profond sentiment d’injustice. 

Si l’histoire comporte beaucoup de zones grises, elle mérite d’être racontée, selon Mme Rousseau. 

ICI Télé – samedi 21 mai à 22 h 30

Bien-être et urbanisme

Le milieu dans lequel on vit peut avoir des conséquences souvent méconnues sur le corps. Une nouvelle série part en quête de solutions concrètes d’aménagement du territoire qui favorisent les saines habitudes de vie. 

Dans chacun des six épisodes, l’animateur Olivier Niquet rencontre un citoyen aux prises avec un souci de santé. Avec des spécialistes pour identifier les situations sanitaires et urbaines problématiques, il présente comment y remédier. 

«Ma ville aux rayons X» aborde ainsi les liens entre bien-être et urbanisme, alors que plusieurs études ont démontré que l’environnement a un impact sur la santé quasiment aussi important que l’hérédité et les habitudes de vie. 

Savoir média – les lundis à 21 h 30 dès le 9 mai

La réalité des «enfants invisibles»

Une série documentaire donne la parole aux enfants dont un parent souffre de problèmes de santé mentale. Ils sont les premières victimes collatérales du trouble de santé mentale de leur parent, selon l’animatrice Varda Étienne. 

Elle-même diagnostiquée comme personne bipolaire avec un trouble de la personnalité limite, Mme Étienne est mère de trois enfants qui ont vécu avec les répercussions de son état de santé. 

Surnommées les «enfants invisibles», ces personnes qui ont grandi avec un parent aux prises avec des problèmes de santé mentale témoignent dans quatre épisodes. 

«Les enfants invisibles» donne la parole à plusieurs personnalités qui ont connu cette réalité, comme Dominique Anglade et François Bellefeuille. 

VÉRO.TV d’ICI TOU.TV Extra – dès le 17 mai

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires